Galerie d'Art du Vieux Pont de Treignac

Florent Cornaton a ouvert une magnifique galerie d'art.

Que l'art devienne accessible à tous.

Il a mis ses compétences de peintre pour rénover les trois étages qui abritent, pour cette exposition, ses œuvres et celles d'une vingtaine d'autres artistes

aussi bien nationaux et internationaux. Ces artistes viennent d'univers différents : peintures, sculptures, etc. « pour que chacun puisse s'y reconnaître », explique Florent Cornaton qui souhaite faire de cet endroit un concept innovant et incontournable.

 

La Galerie d'Art du Vieux Pont 9, rue Champseix 19260 Treignac vous reçoit :

                                      Du 1er Mars au 30 décembre 2020.

Horaires d'ouverture : Jeudi, vendredi, samedi de 10H00 à 12H30 et 15H00 à 19H00

                                      Dimanche de 13H00 à 19H00

Sur réservation au 06 65 42 04 08.

 

                            

 

                                                          GALERIE D’ART DU VIEUX PONT

                                                                    Artistes présentés 2020

 

 

Henri MAMES, sculpteur

 

Il est des passions qui couvent longtemps avant de naître, feu intérieur qui soudain explose. C'est du fond des entrailles que jaillissent les sculptures d'Henri MAMES, avec l'ineffables empreintes génétiques : le joug de l'esclavage, l'instinct de la musique et de la danse, sa technique pour révéler les formes est l'usure, l'érosion à la manière d'une coulée de lave qui casse les aspérités, arrondit les saillies et laisse par ci par là un visage ou un mouvement ou un objet figé au pied d'une montagne pelée.

L'urgence de dire les formes enfouies, l'urgence de façonner les mots tus, Henri MAMES a choisi le marbre, matériau qui rendra durables ses émotions comme si elles étaient pétrifiées, fixées à jamais.

S'il est vrai que les volcans ravagent des vies, on dit que leurs terres sont fertiles.

Alex LABEJOF

 

 

William Réginald ALCORN, peintures sur toiles

 

William Reginald Alcorn est né en 1950 en Zambie de parents irlandais et écossais. Une passion pour la peinture se révèle très tôt. Après des études dans les humanités en Angleterre, il voyage en Europe, pour se fixer en France. Avec les projets engagés dans la musique, les langues, les sciences et récemment les mathématiques, il divise son temps entre son atelier de peintre et les animations de vulgarisation, notamment dans le cadre des activités de l’IREM de Limoges.

                                                    

Sylvain LOISANT, peintures sur toiles et pastels

 

« La peinture n’est pas la cerise sur le gâteau, mais la farine du gâteau »

Sylvain Loisant peint depuis son enfance. Il pratique essentiellement l’huile et le pastel. (Il a été nommé maître pastelliste en 2016 par la société des pastellistes de France). Après des dizaines d’expositions personnelles en France et à l’étranger et une vingtaine d’invitation (invité d’honneur dans des salons de peinture), il oriente sa pratique vers la question du sens à travers un enseignement (conférences, stages, cours, réseaux sociaux).                             

                                              

Didier VISBECQ, peintures sur toiles

 

• Artiste autodidacte, DIDIER, né en 1957. Attiré très jeune (dès 15 ans) par les arts graphiques et la photographie, pour combler des nuits très courtes, j’ai manipulé les crayons et les pinceaux avec une forte tendance à travailler la couleur. • Pendant 10 ans, je vais peindre sans jamais copier, en laissant parler ma créativité sans limite. • Une première exposition de 10 toiles à Paris en 1976 Didier • Après une interruption de plusieurs années, due à une activité professionnelle intense, j’ai repris les pinceaux. La fréquentation des musées et des grandes expositions (en France et à l’étranger) ne m’a jamais coupé de la peinture ni des arts. (forte envie de reprendre en 1996, après l’expo Vermeer du Mauritshuis de La Haye). • L’inspiration surgit fréquemment après des voyages, des événements personnels… J’aime mélanger les univers anciens et contemporains. Ma technique est en constante évolution. Elle s’imprègne de ce que je vois, de ce que je vis. Mon activité artistique est solitaire. Que ce soit face à la Vézère ou dans mon atelier en région parisienne, l’atmosphère se doit d’être sereine.

• Aujourd'hui, je compte un peu moins d’une centaine d’œuvres.

                                                            

Pierre NOAILHAC, peintures sur toiles

 

Mes aptitudes au dessin et à l'observation ont été remarquées et encouragées par mon instituteur à l'école primaire de Chartrier-Ferrière (Corrèze). Son rôle a été déterminant dans l'orientation de ma vie professionnelle et artistique. 

Enfant de Troupe pendant quatre années passées à l’EMPT (École Militaire Préparatoire Technique) de Tulle, j'étais très intéressé par l'étude du dessin industriel et récompensé à ce titre par l'obtention de plusieurs « premiers prix » annuels.

Ce n'est que plus tard que j'ai pu mesurer l'importance, ô combien efficace, de cette discipline dans la maîtrise de la perspective, omniprésente dans la mise en place des sujets sur la toile.

Contre toute attente, mon engagement dans la vie militaire à Fontainebleau en 1957 a ouvert une période très fructueuse grâce aux échanges avec plusieurs artistes (musiciens, acteurs, acrobates, jongleurs...), effectuant leurs obligations militaires.

Cet état de fait s'est amplifié à Gien (Loiret) grâce à ma rencontre avec Pierre MAITRE, artiste peintre, musicien, MOF (Meilleur Ouvrier de France en création de décors pour la Faïencerie). J'ai eu la chance de bénéficier de ses conseils techniques et de son approche philosophique de l'Histoire de l'Art.

                                       

Richard DUBURE, peintures sur toiles

 

Par définition, un créateur bouscule les codes en vigueur et sort des catégories existantes. C'est une des raisons pour lesquelles il n'est pas facile de définir et de classer le travail d'un artiste.
Ainsi Richard Dubure nous interpelle. Que sont ces horizons au flou lumineux, ces lieux incertains où se rejoignent terre et ciel, ces apparitions verticales qui se détachent sur l'horizontalité dominante ? Des ports, une lagune, un village, un champ de bataille ? Est-ce de l'expressionnisme abstrait, comme on l'a entendu dire ?
Il y a du mystère dans cette peinture, et un paradoxe - la réussite d'une oeuvre dépend-elle du paradoxe qu'elle contient ? - lié à la concomitance d'un voile sur la toile et d'une lumière qui semble venir de l'intérieur.
Sans doute est-il excessivement difficile d'obtenir un tel rendu. C'est avec le couteau surtout, complété par le pinceau et la brosse, que Richard Dubure étale avec autant de calme que de précision les couches de son huile de lin. L'homme, né à Paris en 1952, qui vit aujourd'hui en Haute-Corrèze aux confins de Massif Central, a de qui tenir : son père Gilbert était lui-même artiste-peintre. 

                                                

Yann ARGENTIN, peintures sur toiles

 

Des émotions.
Artiste peintre français, Yann Argentin est avant tout un peintre figuratif.
L'huile est son principal moyen d'expression. Sensible aux effets de lumières, il s'est naturellement tourné vers des paysages nocturnes où le jeu des couleurs lui permet de me mettre en scène ces sujets.
C’est donc dans ces atmosphères si particulières qu'il puise son inspiration. L'équilibre des couleurs et les effets de matière obtenus par des couteaux et des rouleaux font ainsi vibrer les toiles.

                                          

 

Fabien PROVOST, peintures sur toiles

 

La peinture, pour ce Guérétois, est un loisir.
Son métier, c'est assureur.
Un loisir, qui lui prend de plus en plus de temps depuis qu'il s'est mis à "gribouiller" sous une impulsion, celle des attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015.
Envie d'exprimer quelque chose. Mais rien de morbide, bien au contraire.
Son univers de personnages saugrenus, aux visages déformés, est extrêmement coloré.
Frob peint vite, et beaucoup.
Ses tableaux envahissent son domicile. 
Alors maintenant, il aimerait trouver des galeries pour l'exposer.
Même s'il a encore du mal à se prendre au sérieux...

Et le voilà ici pour vous !

 

Annick FRANCHE, céramiste

 

Annick FRANCHE nous présente quelques œuvres destinées à s’approprier des céramiques quelque peu originales… Ce sont des pièces uniques réalisées par elle-même qui marient des couleurs séduisantes.

 

 

Marc COLA, peintures sur toiles

 

Né en Lorraine le 17 août 1949. Son père artiste autodidacte dessine, peint et sculpte. Baignant dès son enfance dans cet univers permi les pigments les liants. Il observe, apprend et manipule les outils. Il aide son père à tendre les toiles, à les encoller et à les enduire. Il esquisse, épure et met en couleurs dès son enfance. A 14 ans il entre sur concours (15 candidats sélectionnés sur toute la France dans une école d'art). Là, lui furent transmis la descriptive, la perspective, le trompe l'oeil, les faux marbres, faux bois, l'affiche, l'enseigne, la publicité et l'histoire de l'art. En premier lieu, sa palette s'impose, des bleus électriques et profonds, des drapés rouges cramoisis, des touches ocres et charnues, des pointes subtiles de transparence donnent aux visiteurs une impression de couleurs luxuriantes et saturées. Ses compositions personnelles où l'art consiste à s'affranchir de la technique ont été récompensées par de nombreux prix.

 

 

Gérard BOULAY, peintures sur toiles

 

Né en 1945, sa carrière artistique a commencé en 1991 à la Pastourelle de Saint Auvent où très vite, il a ressenti le besoin de rencontrer d'autres artistes et de partager avec eux des moments d'échanges, de travail dans leurs ateliers.

C’est ainsi qu’il a pu évoluer notamment avec Rémi Martinetto, peintre Albertvillois qui est également un des mentors de Florent CORNATON. Pour la petite histoire, Rémi Martinetto a relancé économiquement à travers sa richesse patrimoniale, une cité médiévale appelée « Conflans » qui était tombée dans l’oubli.                            

 

Geneviève FOURGNAUD, peintures sur toiles

 

« Geneviève FOURGNAUD, trace des lignes et en suit d’autres imaginaires, elle place et assemble ses formes, comme inspirée par des fragments de banquises disloquées, formant de nouveaux éléments dérivant et libres. Son trait est ferme, mature, réfléchi, devançant le geste, surprenant le support en le piégeant, marquant travaillant enfouissant, son fil conducteur du non oubli de sa démarche. Geneviève FOURGNAUD , jongle aisément, dans son univers allant de la ligne à la courbe, renforcée par une palette équilibrée et complémentaire. Son travail captivant défie, l’intransigeance discipline de l’abstrait, apportant à celle-ci une lecture fortement attendue." explique Arnaud Bard - Galerie FAE L’ATELIER -

                                               

 

Patrick BOUSSIGNAC, peintures sur toiles

 

Impossible de ne pas s’étonner. Impossible non plus de ne pas tomber sous le charme des oeuvres colorées de Patrick Boussignac. Mythologie et fantaisie se rencontrent, donnant lieu à des peintures étranges et fascinantes. Ici, ce sont d’énormes champignons qui occupent une plage ; là-bas, des danseurs évoluent au-dessus d’un paysage bucolique jalonné de chandeliers et encore ailleurs, le Titanic sert de décor à une danse tribale. Et, soudain, dans ce monde étrange, surgissent des éléments presque banals comme un bouddha en méditation ou une reproduction plutôt réaliste de la tour Eiffel. Un rappel au prosaïsme… 
« J’aimerais que mon travail ne soit plus considéré comme de l’art, mais comme une réflexion subjective sur notre civilisation et nos racines », explique Patrick Boussignac qui, à 8 ans, avait déjà peint son premier tableau. 
Après son diplôme en graphisme et arts appliqués à Paris, il s’est consacré à l’illustration et à la caricature, collaborant notamment au « Monde » et à « Libération ». Il a renoué ensuite avec ses premières inspirations en étudiant la technique des anciens maîtres et les grands peintres surréalistes.

A la maison du design, il a reçu la médaille d'or de l'union des peintres pour son travail. Un premier pas pour être admis parmi l'union des peintres russes.     

                                              

                                              

Marie BAZIN, peintures sur toiles

 

Autodidacte joyeuse, sans barrière ni contrainte, sans repères imposés, sans formatage, j’offre à votre regard le vagabondage de mes fantaisies, les visions colorées d’un autre paradigme.

 J'ouvre des portes, à vous de raconter l'histoire...                            

 

 

Florent CORNATON, dessinateur sur toiles

 

Le directeur de la Galerie d'Art du Vieux Pont et artiste-dessinateur.

Originaire de l’Ain, né en 1972, il travaille l’hyperréalisme et se penche sur le village de Treignac pour restituer des vues de différentes époques au travers un travail sur toile de lin.

Remarqué lors du salon national des artistes à Saint Setier en 2017, et soutenu par Georges NADALON, il décroche le prix du public.

S’engage alors une réalisation de la Galerie d’Art du Vieux Pont, soutenu activement par Christophe MILLET et Gil BEYSSON. Il faudra sept mois de travaux pour achever la Galerie d’Art et vous présenter une collection 2018 qui se veut éclectique et en lien avec le Limousin et engagée vers l’avenir volontairement avec des œuvres plus modernes.   

                                            

                                 Excellente visite !

 

 

 

 

 

 

 

Quelques oeuvres disponibles

Prix : 2000 euros
Prix : 3000 euros
Prix : 2000 euros
Prix : 2000 euros
Village 25, Prix : 400 euros
Composition 101, Prix : 460 euros
Composition 63, Prix : 1100 euros
Composition 158, Prix : 780 euros
Village 24, Prix : 400 euros
Village 31, Prix 520 euros
Village 51, Prix : 750 euros
Village d'Affieux, Prix : 460 euros
Si Calme, Prix : 1200 euros
Tendre Matin, Prix : 2800 euros
Les Pleurs de la Nature, Prix : 2200 euros
Périphérie, Prix : 1100 euros
Mona l'Abstraite, Prix : 1200 euros
Abstraction, Prix : 1200 euros
Le Crépuscule des Couleurs, Prix : 1600 euros
Surnaturelle, Prix : 3000 euros
Sidérail, Prix : 4800 euros
Port Absence, Prix : 4800 euros
Rouge de Fête, Prix : 2200 euros
I have a dream, Prix : 3000 euros
Quiet, Prix : 3000 euros
TGVRTT, Prix : 3000 euros
Prix : 500 euros
Prix : 300 euros
Prix : 500 euros
Prix : 680 euros
Prix : 1250 euros
1350 euros
Le Porteur d'eau, Prix : 1000 euros
Les toits de Paris, Prix : 1850 euros
Matin de mai à Montmartre, Prix : 900 euros
Le Croisic - le port, prix : 1200 euros
Il fait chaud, Prix : 1200 euros
Puytison au clair de Lune, Prix : 1500 euros
Vision du Mont St Michel, Prix : 1500 euros
Vitré - la rue d'Embas, Prix : 1500 euros
Octobre à Gien, Prix : 2650 euros
Marée montante au Fort la Latte, Prix : 4100 euros
Coupe du monde Treignac, Prix : 450 euros
Coupe du Monde Treignac, Prix : 240 euros
Coupe du Monde Treignac, Prix : 240 euros
Coupe du monde Treignac, Prix : 80 euros
Coupe du Monde Treignac, Prix : 80 euros
Coupe du Monde Treignac, Prix : 80 euros
Coupe du Monde Treignac, Prix : 80 euros
Coupe du Monde Treignac, Prix : 160 euros
Coupe du Monde Treignac, Prix : 160 euros
Coupe du Monde Treignac, Prix : 240 euros
Rugby, Prix : 800 euros
Rugby, prix : 450 euros
Rugby, Prix : 450 euros
Rugby, Prix : 500 euros
Rugby, Prix : 450 euros
Polo Kayak, Prix : 500 euros
Kayak Polo, Prix : 410 euros
Kayak Polo, Prix : 500 euros
Kayak Polo, Prix : 350 euros
Kayak Polo, Prix : 410 euros
Gabin, Prix 490 euros
Johnny, Prix : 490 euros
Dick Rivers, Prix : 490 euros
Paris - Pluie, Prix : 490 euros
Flash Back, Prix : 490 euros
Odalisque au Fennec, Prix : 2800 euros
L'Ame soeur, Prix : 1400 euros
Le Pêcheur, Prix : 1100 euros
Le Cantonnier, Prix : 900 euros
L'Homme de la Forêt, Prix : 900 euros
Naissance de la Seine, Prix : 1200 euros
Gougnafier, Prix : 110 euros
Gougnafier, Prix : 110 euros
Panthère Rose, Prix : 1700 euros
Place des Pénitents, Treignac, Prix : 980 euros
Maison des Anglais, Treignac, Prix : 780 euros
La Porte Chabirande, Treignac, Prix : 680 euros
Treignac 1905, Prix : 780 euros
Place de l'Eglise, Treignac, Prix : 480 euros
Le Vieux Pont, Treignac, Prix : 580 euros
Les Halles, Treignac, Prix : 580 euros
L'Eglise des Pères Blancs, Treignac, Prix : 580 euros
Saint Cirq Lapopie 2014, Prix : 780 euros
Castel de Maussac 1935, Collonges la Rouge - Vendu -

Bienvenue chez Florent

Je suis ravi de vous accueillir sur mon site

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Florent Cornaton